Cinémachine : Éclairage Scénique avec Mapping

Stage lighting desin - Cover Top

Voici une conception d'éclairage scénique audiovisuel avec mapping : Cinémachine. Mais qu'est-ce que Cinémachine exactement ? Il s'agit d'une œuvre de projection concentrant une multitude de techniques créatives afin de transmettre le message de l'artiste. Rien de bien nouveau, me direz-vous ? Eh bien, vous auriez tort. Lorsque les technologies sont nouvelles, tout comme les moyens utilisés, et donc toutes les combinaisons par définition, alors nous avons tous les ingrédients d'un spectacle innovant.

Dans notre cas, l'utilisation de consoles de lumière, de projection mapping et de sound design. Après avoir vu ce qu'ils peuvent respectivement apporter, nous nous plongerons dans les spécificités de ce show.

A quoi sert un éclairage scénique ?

La conception de l'éclairage scénique est aussi ancienne que la représentation théâtrale elle-même. En effet, pour commencer, la lumière nous permet de voir. Par conséquent, la lumière, ou son absence, déterminait le déroulement d'une pièce dans les temps anciens. Toutes les variations, nuances et idées incorporées dans la conception de l'éclairage scénique découlent de cette notion.

La conception de l'éclairage scénique est une forme d'art. Elle est utilisée pour éclairer une salle de spectacle et avoir un impact sur un événement, en donnant une direction visuelle et en façonnant l'environnement.

La conception de l'éclairage scénique peut produire des merveilles créatives d'une myriade de façons. En ce sens, elle couvre de nombreuses fonctions relatives à la production scénique, qu'il s'agisse du public, du spectacle en cours ou des intentions créatives elles-mêmes.

Illuminer la scène

L'objectif le plus fondamental de l'éclairage scénique est d'éclairer les artistes, les décors et les accessoires afin que le public puisse voir tout ce qui est censé être vu sur scène. Un éclairage qui n'est pas assez bien réglé peut nuire au spectacle. Un éclairage faible, par exemple, rend plus difficile pour les membres du public assis près de la scène de voir les expressions faciales des acteurs.

Souligner des endroits spécifiques

Vous pouvez également utiliser les lumières de scène pour guider le regard du public dans la bonne direction. Par exemple, la majeure partie de la scène peut être plongée dans le noir dans les situations les plus dramatiques, avec un seul projecteur braqué sur un point focal. Dans de nombreux autres cas, le designer lumière peut commencer par un wash, qui couvre une grande surface et sert de couche de base à la lumière. Puis, à l'aide d'accents, il peut diriger l'attention du public vers une zone spécifique, comme un orateur au devant de la scène.

Planter le décor

L'éclairage peut également contribuer à la création de l'image souhaitée d'un scénario. Dans certains cas, il s'agit d'utiliser des lumières pour créer des illusions d'optique. Par exemple, rendez la scène noire lorsqu'un acteur tourne un faux interrupteur dans une pièce, ou utilisez une lumière mobile pour donner l'impression que le soleil se lève. Des grilles rétroéclairées peuvent également être utilisées pour simuler une nuit étoilée, une journée ensoleillée ou même un feu.

Donnez le ton / “Set the mood”

L'éclairage scénique peut également influencer l'humeur du public. L'objectif est de faire correspondre l'éclairage au contenu du spectacle afin d'induire les émotions appropriées chez le public. Une lumière douce et chaude pour un moment joyeux dans une pièce de théâtre ou des couleurs sombres et froides pour une ballade triste pendant un spectacle en sont des exemples. Différentes couleurs sont associées à certaines humeurs. Le bleu, par exemple, est souvent associé à la mélancolie, tandis que le rouge est souvent associé à des émotions fortes comme l'amour ou la violence.

Qu’apporte le vidéo mapping?

Cinémachine est une scénographie de mapping et d'éclairage, et maintenant que nous avons abordé la seconde partie, nous allons nous plonger dans la première : le vidéo mapping. 

Tout d’abord, le vidéo mapping est une technique de projection utilisée pour transformer des objets et éléments en surface d'affichage pour la vidéoprojection.

Projection mapping - Atelier des lumières

C'est la possibilité de concevoir des environnements graphiques et visuels surprenants qui plongent le public dans une atmosphère immersive pour vivre une expérience où la réalité se transforme en une autre réalité.

Dépassant sa fonction, le vidéo mapping est aujourd'hui utilisé pour sublimer les performances artistiques dans les concerts et le théâtre, créer une atmosphère pour le lancement d'un produit ou encore animer un événement d'entreprise. Et avec l'essor des solutions de mapping, la voie pour offrir des expériences immersives n'a jamais été aussi claire. 

Dans le même ordre d'idée, les surfaces de vidéo mapping sont infiniment variées. Elles vont de la façade d'un monument à un détail architectural, d'un décor de théâtre à un petit objet ou un simple mur... Les accessoires géométriques sont également une excellente option pour obtenir facilement un fort impact visuel. 

Tous les éléments de la réalité peuvent être transformés et métamorphosés par cette technologie virtuelle. Cette technique va plus loin que le light design grâce à des logiciels qui permettent de créer des trompe-l'œil en mouvement, des illusions d'optique spectaculaires et des projections à 360° !

Le Vidéo Mapping pour tous les projets

Récemment, les logiciels de vidéo mapping ont démocratisé cette discipline, autrefois réservée aux experts techniques, en la rendant accessible au plus grand nombre. Le mapping vidéo est désormais accessible aux professionnels et agences d'événementiel, aux artistes confirmés et aux spécialistes du divertissement. 

Cinémachine

Comme nous l'avons vu dans les notions précédentes, dans un spectacle audiovisuel, le vidéo mapping est chargé de délivrer l'aspect création et de diffuser la vision de l'artiste à travers les images. En revanche, la conception de l'éclairage scénique assure tout ce qui permet d'accentuer la direction créative à un moment donné. Elle donne le ton, l'ambiance et renforce au centuple les intentions du mapping.

Cinémachine est un parfait exemple de cette dualité et de la façon dont elle peut produire des expériences fascinantes. En fait, cette œuvre a été produite par un pupitreur et un directeur créatif ayant un intérêt pour le mapping.

Qui sont les artistes ?

Malo Lacroix

Malo Lacroix

Malo Lacroix est le directeur de création de Cinémachine. Cet ancien élève de l'école Emile Cohl et de l'école Presqu'Ile, spécialisé dans les arts visuels (dessin, peinture, graphisme, typographie, histoire de l'art), n'aime pas se limiter à un seul registre. Il aborde aussi bien les formes figuratives qu'abstraites et considère que les styles ont tendance à évoluer avec le temps. Ses principales influences sont le cinéma, l'art classique de l'antiquité, la musique expérimentale et non rythmée.

Aimant également la lumière en tant qu'objet visuel et forme d'expression, Malo estime que ses méthodes sont complémentaires de celles de Quentin.

Quentin Douriez

Quentin Douriez

Issu du design d'espace et de l'architecture, Quentin Douriez est le concepteur lumière de Cinémachine. Il est autodidacte concernant la GrandMa3, la console lumière utilisée pour le spectacle. Quentin a rencontré Malo en résidence de création aux Cuizines, à Chelles. Il avait proposé une mise en œuvre scénique avec plusieurs machines et Malo un travail d'images spécifiques projetées en fond de scène. 

Ses principales spécialisations sont la caméra, la lumière, la peinture, la photographie et les logiciels (montage, vectorisation, lumière, contrôleur etc).

Quel est le concept ?

Réalisé aux Cuizines à Chelles, Cinémachine est un objet audiovisuel qui interroge les principes de la matière physique et numérique. C'est l'alliance des procédés du film vidéo et des techniques de mapping sur une surface précise dans laquelle l'esthétique est au service de la narration.

Un projet qui consiste à créer un objet audio-visuel qui ne se suffit pas à la seule projection. Un projet qui crie que le numérique ne remplacera pas le physique.

Les artistes considèrent la narration indispensable quelle que soit sa forme, comme un fil conducteur qui emmène le spectateur dans un nouvel univers. Quant à la musique, elle est une ligne de conduite, un rythme, une source qui consiste en un signal et qui peut ordonner la présence d'images.

3 Stak kits installation
Scenic design - Stak kits

Dans leur esprit, le vidéo mapping devient alors une composante indispensable car il permet de travailler l'image, le mouvement et le volume d'une manière totalement différente de la projection sur une surface plane. 

La volonté de Malo de créer une nouvelle forme de narration vit à travers cette technologie. Et le duo combine les propriétés de tous les outils dans un même rendu pour questionner la dimension volumétrique d'une image et de la lumière.

Ils sont poussés à rechercher des contenus vidéo et à fusionner d'autres formes de synchronisation.

Cinemachine - Quentin and Malo working on HeavyM

Les artistes se sont montrés insatiables en découvrant d'autres options en termes de création et de dynamique de l'image, ou par l'adéquation avec la lumière qui considère le volume comme un réceptacle mais aussi comme un objet réactif.

HeavyM, le logiciel de vidéo mapping, est un élément clé dans leur processus, car il permet de dessiner des formes et leurs animations de manière assez rapide sans avoir à créer le mouvement sur un logiciel tiers.

Ils l'utilisent pour dessiner des formes, ajouter des animations hypnotiques et lire les vidéos qu'ils ont créées au préalable.

Une nouvelle invention d'HeavyM, le kit Stak, au cœur de leur production

Stak kit - Product picture

Dès le début, ils ont voulu combiner correctement différentes sources de lumière avec l'image projetée pour pousser au maximum les possibilités des kits Stak et les utiliser comme des réceptacles complémentaires à ceux des vidéos plus figuratives.

Comment ça marche techniquement ?

Maintenant que nous avons vu l'intention créative, parlons davantage des aspects techniques. 

En fait, l'un des éléments clés de la dualité éclairage - mapping est que lorsque le mapping se concentre sur ce qui se trouve sur la scène, l'éclairage peut essentiellement intervenir n'importe où dans toute la salle. Il est donc important de mentionner les différentes positions d'éclairage pour comprendre leur rôle dans le spectacle.

Il existe essentiellement 4 types d'éclairage d'éclairage scénique :

Lumières avant

La principale source d'éclairage d'un spectacle est l'éclairage frontal. Dans de nombreux cas, l'éclairage frontal est utilisé pour donner un effet de vague sur l'ensemble de la scène.

Rétro-éclairage

Le rétroéclairage est nécessaire pour fournir une image plus dimensionnelle dans laquelle le sujet se détache du fond de scène. Les rétro-éclairages sont placés derrière le sujet, à l'arrière de la scène.

Éclairage descendant

Un autre moyen d'ajouter de la dimension à l'éclairage de la scène est le downlighting. Notez que certains concepteurs utilisent le terme "downlighting" pour désigner des lumières placées aux pieds et qui projettent la lumière vers le haut, et d'autres utilisent ce terme pour désigner des lumières placées au-dessus de la scène et qui éclairent directement vers le bas.

Eclairage latérale

Les lumières le long des bords horizontaux de la scène mettront en évidence l'objet des deux côtés.

Dans le cas de cinémachine, Malo et Quentin ont créé un fichier son .wav de 10 minutes, composé de centaines de cues. Chaque cue active un preset sur la console de lumière en charge de la conception de l'éclairage scénique : la GrandMa3

Le GrandMa3 contrôle précisément chaque type d'éclairage mentionné ci-dessus ; leur orientation, longueur d'onde, timing, activation, etc.

D'autre part, la console d'éclairage est connectée au logiciel de vidéo mapping, HeavyM, par DMX via Art-Net. Cela permet au GrandMa d'envoyer à HeavyM les signaux correspondants au cue joué. En fait, une cue spécifique représente un preset sur le GrandMa qui équivaut à une multitude d'actions DMX. L'une d'entre elles consiste à activer une séquence dans HeavyM. 

Stage lighting design - Light console and HeavyM

Pour le spectacle, les créateurs ont joué le fichier sonore via le logiciel Châtaigne, et chaque signal a déclenché l'effet qu'il était censé produire pour une harmonie parfaite. 

La synchronisation et l'assemblage des signaux correspondants entre les logiciels a été le défi le plus difficile de ce projet.

Tech scheme - Cinemachine installation

Ce spectacle complexe a été rendu possible grâce à l'utilisation du logiciel de projection mapping le plus facile à utiliser au monde. HeavyM a permis une création complète grâce aux outils de dessin, aux shaders et à la lecture vidéo, d'une part. D'autre part, il a garanti une fiabilité technique optimale grâce à l'utilisation du DMX.

Stage lighting desin - pictures phone

A suivre!

En savoir plus sur les kits Stak

Le kit Stak est composé de 12 superbes formes carrées à assembler. Il permet aux artistes et aux professionnels de créer facilement des scénographies interactives, des installations permanentes et des décorations d'entreprise.

Inspirez-vous de la communauté

HeavyM est utilisé à travers le monde par des profils variés donnant naissance à des types projets très différents, allant de la scénographie corporate à des installation interactives en passant par la décoration artistique.